La UPLA y la Casa Elías

Publié le par Yann-Vari

Lundi matin, alors que Marion et Romain étaient partis à leur premier rendez-vous avec leur université, j'ai rejoint Noémie pour visiter d'autres "habitaciones" dans les cerros Alagre et Concepción (les plus beaux quartier de Valpo, mais aussi les plus étudiants). En vue, une certaine "Casa Elías" quelque part dans la avenida Elías. Problème : nous ne connaissons pas le numéro et les riverains ne semblaient jamais en avoir parlé. Mais finalement, nous avons fini par la trouver... et là c'est le coup de foudre. Incroyablement grand, un chat roux tigré avec des pattes blanches, bien aménagé, avec des posters en l'honneur de la selección laissant deviner une vraie et sympathique cohabitation entre les locataires, La responsable de l'appartement - Neve - une vingtaine d'année, très sympa... bref, je vous : le coup de foudre !

 

Valpo 3 005

Valpo-3-007.JPG

Valpo-3-001.JPG

 

Après quelques discussions, c'est finalement Romain et moi qui aurons la chance d'y habiter. Le soir, c'est plié : après seulement deux jours sur place, j'ai enfin trouvé mon "chez moi" pour au moins 5 mois. Hier (mardi), nous nous sommes installés et avons pu faire la connaissance furtive de nos futurs colocataires : Juan-Carlos et Lesli sa polola ("copine" en Chilien), une jolie et sympathique Chilienne de 25 ans nommée Barbara, un autre Chilien peu bavard dont j'ai oublié le nom (on apprendra après que ledit Chilien est effectivement un ours qui sort peu de sa tanière) et Ronan, 22 ans Vannetais de Saint-Avé en stage jusqu'à fin août sur le port de Valporaiso et Breton jusqu'au bout des ongles.

 

Hier soir donc, nous avons pu passer un long moment à discuter avec nos colocataires autour d'un piscola : Pisco (eau de vie de raisin, spécialité chilienne) + cola. Progressivement, l'oreille s'habitue et l'aisance à parler espagnol revient. parce que oui ça a été un peu difficile au début...

 

Valpo-3-013.JPG

 

Revenons en arrière, jusqu'à lundi soir où je me suis incrusté à une soirée d'intégration de la PUCV (l'université de Noémie, Romain et Marion) dans un espèce de bar dansant. Beaucoup de "gringos" (ie : étrangers européens ou américains) et leurs tuteurs chiliens. Soirée très sympa, mais l'occasion de s'apercevoir que parler en espagnol avec une certaine aisance sans buter sur tous les mots est assez difficile. Des Allemandes se sont même (gentiment) foutues de ma gueule quand je leur ai dit que ça faisait 8 ans que j'apprenais l'Espagnol. Bon, à ma décharge : ça ne faisait que deux jours que j'étais sur place, et encore les contre-coups du voyage et du décalage horaire dans les pattes...

 

En rentrant de la soirée nous avons découvert une belle surprise : nos valises nous attendaient à l'hostal. Le lendemain, notre patron nous apprend que l'employé de compagnie aérienne les avait déposées à minuit ! Surprenant Chili où rien n'est pressé mais où les gens continuent à travailler jusqu'à des heures impossibles !

 

Ah oui ! J'ai oublié de parler de ma fac : la UPLA (acronyme de Universidad de Playa Ancha). Située au Sud de la ville, il faut prendre un micro et faire un trajet de 10 min pour s'y rendre. "Micros" ? Ce sont de petits bus aux conducteurs fous dont les pratiques illégales sont de notoriété publique : c'est un peu surprenant au début de voir des écriteaux à l'intérieur et à l'extérieur du véhicule conseillant vivement au passager de réclamer son billet quand il paye le chauffeur pour le voyage, ou d'exiger que la porte soit fermée -parce que oui c'est quand même obligatoire ! - quand le véhicule est en route !

 

Bref, hier nous nous rendons avec Bruno au bureau de Milena (la responsable des étudiants étrangers) et là on découvre le monde fascinant de cette surprenante université :

 

Nous (traduit de l'Espagnol au Français par commodité): Bonjour, nous sommes les étudiants français qui viendrons passer une année dans cette université !

Milena : Ah ! vous êtes les étudiants de Rennes ? Comment allez-vous ? Tout se passe bien ? Muy bien ! Que voulez-vous savoir ?

Nous : Euh... ben, on aimerait savoir comment se passe la rentrée, comment se passent les inscriptions, etc. Parce que... bon... nous n'avons reçu aucune information !

Milena (regardant sur son ordinateur) : Alors,est-ce que les étudiants sont rentrés ? Non je ne crois pas. Je ne sais pas quand les cours recommencent. (S'adressant à sa collègue :) Tu sais quand c'est la rentrée ? (La collègue hoche la tête et cherche dans ses dossiers.)

Milena : Bon, je crois qu'il faudrait faire une petite réunion avec le directeur. Pourquoi pas lundi prochain, lundi 9... ça vous va ?

Nous : Ben... euh... oui...

Milena : Bon il faudrait faire ça le matin. 11h ça vous va ? Ca ne vous dérange pas ?

Nous : Euh... non, c'est très bien.

Milena : Bon ! en attendant profitez de la ville, van de carrete ("faites la fête" en Chilien), et faites vous plaisir.

 

Surréaliste !

 

Valpo-3-020.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
<br /> Merci pour ce blog, tout simplement<br /> <br /> <br />
Répondre
Y
<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Hey ! ça s'annonce classe (et le poster de la sélection est d'un gout parfait :). J'espère que tu rédigera régulièrement ! Au fait...où est ta liste d'objectifs..? ;)<br /> Biz' Jimmy @+<br /> <br /> <br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Ah euh oui... laisse moi un certain temps pour commencer à m'y atteler, mais je vais la mettre en ligne ce soir tiens :)<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> j'adore les chiliens et leur systeme universitaire cahotique! moi je lis ce billet car le cours de 2heures que je devais avoir n'a finalement pas lieu...<br /> <br /> <br />
Répondre